Le Bé - Artiste peintre

Le Bé - Artiste peintreLe Bé

 

Depuis mon enfance, je joue avec les couleurs et les matières. Inspirées de nombreux voyages, mes peintures me permettent de décliner les thèmes au cœur de mon travail : le conte du voyage entrepris, l’énergie, l’émotion et la couleur qui en découlent.

Autodidacte, je fais appel à la réalité extérieure (mes voyages), son retentissement émotionnel et intérieur, pour créer des compositions riches en couleurs qui visent la reconstruction de la perception plutôt que la réalité vue.

Depuis quelques années, ma démarche et mon style propre me conduisent à utiliser une palette et des techniques variées qui ont pour fonction de détourner, modifier ou amplifier voire de rendre abstraite cette réalité. Persiste une sensibilité aux couleurs vives et le vocabulaire qui s’y attache, mais renforcée par des procédés d’imbrication, des épaisseurs rugueuses, des reliefs, des superpositions et des collages pour une mise en relation dynamique de la matière, du geste, de la forme et de la sensation colorée.


Ever since I was a child, I have experimented with colour and texture. My numerous trips have inspired me to express the emotions, the colours and the energy.

I am self-trained and call on external reality (my travels), its emotional and interior resonance, to create canvasses steeped in rich colour which aim to express my perception of things rather than the reality of what I see. For a number of years, I have been using a rich palette of colours and techniques in my work, to modify, amplify and even render abstract this reality.

A sensitivity and attention to bright colours and associated language, persists in my work, but I have added to this primary intention, by developing combinations of other techniques - overlapping, embossing, cumulating texture, coarse paint in relief and collages - to bring together the materials, the gestures, the forms and the coloured sensations.

Travail


« le plus sublime que je peux atteindre c’est l’oubli de moi-même - les minutes où la conscience se dirige vers le point où le pinceau touche à la toile. Les minutes où la conscience et la matière sont unies et que les ambitions personnelles et la sur-volonté cessent d’exister. Ces minutes là - où bien secondes - sont tellement belles. » 

Date de dernière mise à jour : 05/06/2020